Et vos rêves, ils sont où ?

Et vos rêves, ils sont où ?

Envolés avec le temps, éparpillés aux 4 coins d’un salon en bazar.

Entre les légos, les livres en retard de la biblio, les cahiers d’école, une paire de chaussette (sale ?), 3 paires de basket.

Et puis dans ce fatras, un ordi allumé et une page word blanche.

Allez, aujourd’hui, je le fais, c’est maintenant mon billet d’humeur.

Je raconte, je dis, je fais, oui mais quoi ?

Je parle de mon amour des livres ? Ma passion pour la littérature jeunesse ?

Des trémolos dans la gorge à la fin d’un roman ? Des émotions qu’on partage autour d’une histoire ?

Bah en fait, j’en sais rien !

Pourquoi j’aime les histoires ? à cause de moments partagés avec un papa qui lisait à voix haute, d’une voix chaude, rassurante, berçante ?

Peut-être ou peut-être qu’il y a juste le plaisir, le plaisir des mots, des illustrations qui touchent et font mouche.

J’aime les livres, j’aime les histoires alors comme je suis curieuse, je suis allée chercher l’histoire du livre.

Un Mooc en littérature jeunesse plus tard, j’en sais plus !

Quel bonheur ce Mooc, écouter, rencontrer des passionnés qui cherchent et recherchent l’origine des histoires. Passionnant !

Parce que dans le fond c’est quoi un album jeunesse ? à quoi ça sert ? ça doit servir à quelque chose ? peut-on tout dire ?

En suivant ce Mooc, j’ai eu envie d’aller plus loin du coup l’année suivante, j’ai suivi la formation de Cécile Boulaire «  Initiation à l’analyse critique d’albums pour enfants ».

On apprend, on comprend, on découvre tellement alors maintenant on partage …

C’est la fin de mon billet mais le début de l’aventure !